Six jours avant la Pâque juive

(qui commémore la sortie d’Egypte des Hébreux après 400 ans d’esclavage),

Jésus retourne à Jérusalem.

La foule a tapissé le sol de Rameaux verts pour l’acclamer lors de son entrée dans la ville.

Fête des Rameaux

La semaine sainte commence avec le Dimanche des Rameaux et de la Passion du Seigneur,

qui unit le triomphe du Christ Roi et l’annonce de sa Passion.

C’est en mémoire de cette entrée triomphale à Jérusalem

que les fidèles portent des rameaux (de buis, d’oliviers, de lauriers ou palmiers...).

Ces rameaux, une fois bénis,

sont tenus en main par les fidèles qui se mettent en marche, en procession :

marche vers Pâques du peuple de Dieu à la suite du Christ.

On procède au cours de la célébration à la lecture de la Passion du Seigneur,

le récit de l’ensemble des souffrances du Christ

depuis son arrestation au jardin des oliviers jusqu’à sa mise au tombeau.

Cette Passion est le mystère de la Pâque du Christ

allant vers la mort et offrant sa vie par amour pour le salut de l’humanité.

C’est dans la Passion du Christ,

indissociable de la Résurrection que le chrétien, par le baptême,

fait lui aussi le passage de la mort à la vie.

(extrait du site de ND de Paris)

colombe-01

 

Belle entrée dans la semaine Sainte à tous !